QUESTIONS – RÉPONSES – Comment prendre la montée que tu redoutes le plus sans t’essouffler

Salut, c’est Marie-Jeanne,

– Tu te demandes comment démarrer en côte sans te fatiguer?
– Tu penses que c’est trop beau pour être vrai?
Je répond à tes questions et tes hésitations.
( partie 2 du thème comment démarrer en côte sans t’essouffler)

 

Clique ici pour prendre plus d’info et réserver ta participation aux dernières formations de l’année:

J’apprends les rythmes de marche qui me portent dans les montées

Comment prendre la montée que tu redoutes le plus sans t’essouffler

Salut c’est Marie Jeanne,
Cette semaine j’aborde le thème des côtes, des escaliers, des montées redoutables dans lesquelles tu t’essouffles et te fatigue. Que tu sois en forme ou pas, ça s’adresse à toi.
As-tu déjà pensé que tu peux être soutenu dans tes efforts et te sentir porté dans tes montées?

– Es-tu essoufflé quand tu as une montée importante à faire, une côte, des escaliers ou un pic de montagne?
– Es-tu effrayé de monter la grosse côte dans ta rue?
– As-tu peur que ton coeur s’emballe?
– Redoutes-tu les montées parce que tu sais que tu t’essouffles ou bien tu dois faire des pauses tout le temps pour récupérer?

J’ai vécu ça aussi. Moi je devais faire des pauses pour récupérer. Et ça coupait mon élan.
Maintenant j’ai trouvé une technique qui me permet de faire des pauses quand j’en ai envie. Les pauses ne sont plus une période de récupération mais un choix que je fais soit pour admirer un point de vue, soit pour discuter, méditer, grignotter, etc..

Il existe des rythmes de marche pour te soutenir dans tes efforts et te permettre de monter sans te fatiguer et sans t’essouffler.

J’ai enregistré ça pour toi:

Pour réserver ta participation aux dernières formations de marche afghane de l’année, clique ici:
J’apprends les rythmes de marche et je deviens dynamique dans les montées

À tout de suite,

Marie Jeanne

Comment marcher te permet de devenir libre : 2 principes

Il y a deux principes fondamentaux qui chapeautent ma façon de marcher.

J’en parle avec Olivier :

1. Associe ta respiration à tes pas :

  • ça boost ton énergie,
  • te stimule à refaire ta force, ta forme et ton souffle en marchant
  • tu développes ton attention
  • tu es présent et disponible

2. Apporte ton attention dans ton corps: tu pars à la rencontre de toi-même au travers les signaux de ton corps :

  • Tu apprends à te connaître,
  • te découvrir
  • devenir responsable de toi et de ta vie.
  • Tu deviens conscient de toi.
  • Tu  peux commencer à créer ton chef d’oeuvre sans reproduire une vie « par défaut » que tu concevais comme venant de toi.
  • Tu deviens libre, de plus en plus