En savoir plus

Compte-rendu de Manon

suite à sa première journée de formation

 

La marche afghane c’est quoi?

Ce qui caractérise techniquement la marche afghane, c’est la synchronisation de la respiration sur les pas. Cela crée un rythme dans la respiration, plus ou moins rapide, selon la cadence du marcheur, la topographie du terrain et l’objectif de la marche.

La respiration rythmée sur les pas donne naissance à une oxygénation supérieure de tout le corps jusqu’au cerveau, qu’elle soit pratiquée d’une façon performative ou méditative. Cela engendre un potentiel immense pour développer et déployer son souffle en souplesse dans la marche d’une façon naturelle induite par le rythme, l’oxygénation et la régularité du marcheur.

Il suffit de sortir dehors, le corps au grand air, les 2 pied dans la vie!

 

Les origines:

La marche afghane n’est pas une marche religieuse.  Elle est inspirée de la façon de marcher des nomades afghans qui traversaient le désert sans s’épuiser.

Edouard Stiegler est le fondateur de la marche afghane. Il s’est intéressé à la respiration jusqu’à atteindre un haut niveau d’intégration de la respiration rythmée, proposée alors par le Dr.Hanish (1844-1936). Passionné de la respiration rythmique et ses bienfaits, Stiegler s’est rendu en Afghanistan à plusieurs reprises, dans le cadre de son travail. Avec plus ou moins une vingtaine d’années d’exploration de l’art de la respiration rythmique, il fut très sensible à la force de ces nomades afghans qui traversaient de longues distances en peu de temps.

Dans son livre  » La régénération par la marche afghane », il parle d’une distance de 700 km parcourue en douze jours de marche, sans fatigue. Il les observa avec attention, curiosité, sensibilité et passion. Ces derniers furent, avec la respiration rythmée, les inspirations de Stiegler dans la création de la marche afghane.

Bienfaits:

La marche afghane est régénérante, purifiante et énergisante. On lui attribue tous les bienfaits de la marche avec en plus, une conscience respiratoire qui délivre une masse d’énergie. Les rythmes ouvrent une porte sur la cohérence cardiaque et cérébrale, une respiration assouplie, une amplification de la capacité pulmonaire et la régulation du rythme cardiaque.

Le mouvement de la marche avec la respiration consciente assure la circulation des liquides sanguins, lymphatiques et énergétiques. L’oxygénation intense offre une régénération cellulaire, un haut niveau d’énergie, un équilibrage de la force vitale, un meilleur sommeil, une meilleure digestion, un redressement postural naturel, un tonus musculaire, etc…

Par la mécanique de la marche afghane, l’attention est portée dans le corps. Ainsi le mental est apaisé et l’esprit se libère. La présence à soi domine la marche et permet un grand calme intérieur. La force vitale retrouve son équilibre. Le marcheur est alors disposé à vivre des sentiments plus élevés comme la joie de vivre et l’enthousiasme. Il reçoit l’inspiration avec vivacité et clarté d’esprit.

Cette disposition ouvre la conscience sur soi-même et sur la vie. Elle permet une fréquence agréable, une amplification des sens, une élévation des pensées et des sentiments. La relation respiration-pas de la marche afghane prend soin d’un équilibre corps, coeur et esprit.

Qui peut marcher?

Absolument tout individu peut pratiquer la marche afghane. Jeunes comme plus âgés.  L’idée de se « mettre en forme » avant de commencer est absolument fausse. La technique te prend là où tu es, en forme ou pas en forme. L’apprentissage se fait dans l’écoute et le respect des rythmes du corps, propres à chacun. La marche afghane se marie parfaitement à toute technique de marche et à beaucoup de sports. Elle est un incontournable pour les chemins de longues durées comme les pèlerinages et les trecks.

Une marche pour performer ou méditer:

Performer: la marche afghane peut être utilisée pour augmenter sa performance. Le fait de synchroniser la respiration sur les pas induit une oxygénation intense, qui donne naissance à un souffle nouveau et propulseur. D’ailleurs on intègre sa mécanique dans beaucoup de sports comme la course, le jogging, marathon, vélo, patin, tous les types de marche, natation, entraînement en salle, workout, trekking, etc…

Les rythmes sont conçus en fonction de la condition physique, la topographie du terrain et l’objectif du marcheur. Ils tiennent compte de la capacité cardiaque et respiratoire du marcheur dans l’effort. C’est ce qui le rend performant. Ils permettent ainsi de se propulser, d’éviter l’épuisement et d’optimiser le rendement.

Utiliser la mécanique des rythmes permet un rendement optimal et une épargne énergétique significative. De nombreux athlètes utilisent la respiration rythmée pour acquérir plus d’énergie et de puissance dans le but d’un meilleur rendement.

Méditer: d’un autre coté, plusieurs apprécient la méditation active dans la marche. Les rythmes de marche plus longs favorisent la détente du système nerveux central, la cohérence cardiaque et cérébrale. Comme l’attention est dirigée dans le corps, l’esprit est calme et les ondes cérébrales ralentissent. Cela crée une disposition parfaite pour rentrer dans une introspection et être plus sensible à la qualité de la vie en soi comme à l’extérieur de soi. L’intensité de la méditation est propre à la conscience et au but du marcheur.

Certains intégreront des auto-suggestions lors de la marche pour créer un nouveau chemin d’habitudes, une nouvelle façon de penser. La marche afghane est sans aucun doute une occasion formidable de développer l’art de marcher vers soi.

 

Les différentes formations:

Apprendre la marche afghane en ligne

Formation de marche afghane au Québec / agenda

Cours intensif privé en bord de mer: marche afghane, initiation marche perceptive