Je m’amène marcher avec toi, pourquoi?

Je m’amène marcher avec toi et ensemble on joue!

Quand j’ai réalisé que ma vie n’était pas exactement comme je voulais et que j’en étais responsable, ça m’a paru énorme!!!

Quand j’ai réalisé que je participe aussi au désordre de la planète sans le savoir vraiment, ciel que j’ai eu le vertige! Je me suis sentie bien petite avec une énorme responsabilité!

Puis j’ai décidé d’explorer ce sérieux en jouant.

Chaque semaine, nous allons explorer un thème et partir marcher avec lui dans l’intention d’apprendre à se connaître soi-même, se rencontrer, s’accueillir, s’observer, se transformer et devenir de plus en plus conscient de ce que nous sommes et être bien avec ça!

Et je joue en marchant Et  je m’invite à marcher avec toi. Pourquoi? Je t’en parle ici:

Debriefing sur le jeu du pied dans la marche

Pour accéder au jeu du pied dans la marche que je te donne en cadeau, il n’est pas trop tard! clique le lien!

Synchroniser ta respiration sur tes pas, comment ça marche?

J’ai reçu une question intéressante d’une participante ce matin qui me demandais:  » Comment je fais pour synchroniser ma respiration sur mes pas et non mes pas sur ma respiration  » ? J’ai pensé que tout le monde pouvait profiter de la réponse alors j’ai enregistré ça pour toi:

Comment reconnaître que tu synchronises ta respiration sur tes pas

Si tu fais partie de ceux qui ont appris les rythmes de marche avec moi, qui ont suivi la formation de marche afghane, tu vas pouvoir te valider dans ta technique en écoutant la vidéo.

Si tu n’as pas appris les rythmes qui te portent dans ta marche, tu n’as pas appris à synchroniser ta respiration sur tes pas, à marcher en conscience, à développer ta pleine présence dans la marche, il n’est pas trop tard. J’ai construis pour toi une formation complete disponible en ligne avec plein de démonstrations et d’exemples pour que ce soit facile pour toi d’apprendre. Informe-toi en cliquant le lien:

J’apprends la marche afghane en ligne

 

Démonstration du rythme 2.0/2.0 qui te permet de monter sans t’essouffler. Trouve ta côte!

 

Salut c’est Marie Jeanne,

Je te montre un rythme de marche qui soutient ta montée et qui te permet d’arriver au sommet sans t’essouffler et sans te fatiguer. Tu peux le trouver ici:

Tutoriel audio sur le rythme 2.0 / 2.0 qui te permet de monter sans t’essouffler

Bien sûr qu’il y a plusieurs autres rythmes qui te permettent ça et qui se marient bien avec lui, mais celui-ci va t’aider même si je ne connais pas ta condition physique.

C’est donc le seul rythme que je me permet de t’enseigner sans te connaître, parce que je veux que ton expérience des rythmes de la marche afghane soit adaptée a ta condition physique pour que tu découvres combien c’est stimulant et sécurisant de marcher dans les rythmes.
Celui-ci te porte vraiment dans ta montée. Je te fais une démonstration en vidéo pour être certaine que tu le saisi bien. C’est ici:

 

Vas-y trouve ta côte, ton escalier ou ta montagne et embarque le rythme dans ta montée. Y’a rien de plus fort que l’expérience!

Si tu as envie de marcher en paix, en présence et en sécurité, de te sentir performant, confiant et déterminé, de refaire ta forme, ta force et ton enthousiasme, apprends tous les rythmes de la marche afghane et commence a jouer maintenant! (désolée mon mac ne prend plus les accents graves sur les a et les e) Ce sont les dernieres formations de l’année. Autrement faudra attendre 2020 et tu risques de passer a côté de ta forme:

J’apprends tous les rythmes de la marche afghane

Marcher comme ça te permet aussi de devenir de plus en plus conscient de toi-même. Tu développes ta présence et ton attention. C’est mon jeu préféré. Je t’en reparle tout bientôt. C’est un autre niveau qui rend ta marche vraiment vivante et enseignante. Mais avant, assure-toi d’avoir ton énergie. Les rythmes te permettent ça.

A bientôt,

Marie Jeanne

 

 

QUESTIONS – RÉPONSES – Comment prendre la montée que tu redoutes le plus sans t’essouffler

Salut, c’est Marie-Jeanne,

– Tu te demandes comment démarrer en côte sans te fatiguer?
– Tu penses que c’est trop beau pour être vrai?
Je répond à tes questions et tes hésitations.
( partie 2 du thème comment démarrer en côte sans t’essouffler)

 

Clique ici pour prendre plus d’info et réserver ta participation aux dernières formations de l’année:

J’apprends les rythmes de marche qui me portent dans les montées

Chaque promenade a un sens nouveau

 

Depuis hier, je n’ai plus de voiture. Toujours à Latitans (Petite Anse), joli village de pêcheurs dans le sud de la Martinique, je dois maintenant marcher pour me déplacer. Quand les distances sont trop longues, je fais du stop, et des rencontres!

Aujourd’hui, je devais aller faire quelques courses. Maéva m’a aidé à fabriquer une pancarte indicatrice de destination pour le stop. Nous sommes mieux entendus quand le message est clair. Tadam!

Aussitôt sur le chemin, une dame s’arrête pour moi et m’amène paisiblement au Diamant, le coeur sur la main. Je fais mes courses et prépare ma pancarte pour le retour. Tadam! Un homme s’arrête. Je m’assois dans la voiture. Nous échangeons sur la route éclaircie des rayons du soleil. Nous roulons les fenêtres ouvertes dans les odeurs florales de fin d’après-midi. Il a un certain âge. Je m’intéresse à son histoire. Il s’intéresse à la mienne. Synchronicité. Il me dit qu’il habite un coin de pays en France où il y a des sentiers de marche magnifiques. Il est un grand marcheur. Il aime marcher.

 » Je ne marche pas pour marcher. Je n’aime pas ça. Je marche pour me rencontrer et j’aime ça  » me dit-il.

Des frissons heureux sont montés de partout sur ma peau! Nous étions sur la même longueur d’onde. Je me suis sentie comprise. La promenade prend un sens nouveau tous les jours, peu importe le parcours, quand il y a rencontre avec ce qui habite en moi. C’est comme donner vie à la marche.

Selon toi, qu’est-ce qui permet de se rencontrer dans la marche?

Aimes-tu ça?

En quoi marcher te redonne du pouvoir

Depuis maintenant cinq ans, je vais marcher de façon régulière. Dans cet espace de tous les jours, j’ai d’abord appris à explorer la marche en synchronisant mon souffle sur mes …